La Trap Music est-elle devenu un phénomène à la mode ?


Trap Music Définition


pot-coke_20100623213934_640_480 (1)

La Trap n’était pas toujours considéré comme un style musical, au début des années 2 000 dans le sud des États-Unis c’était une référence réelle au lieu de trafic, le terme a été adopté plus tard pour décrire la « musique faite dans ces endroits »

La Trap Music a pris de l’ampleur avec les groupes UGK & Three Six Music et les premiers rappeurs ayant introduit ce style de chant dans leur lexique sont Gucci Mane, T. I et Young Jeezy. Les paroles reprenaient des termes sur la vie dans  « la trap « , le trafic de drogue et la lutte pour le succès.

Bien que la Trap Music soit réputée pour ses paroles hardcore, il est aussi associé à une sonorité bien particulière basse, impacts de grosse caisse, les adeptes vous le diront encore mieux.


La Trap Music est-elle devenu un phénomène à la mode ?

trap

La Trap Music continue de prendre l’ampleur et à se propager au-delà des frontières des Etats-Unis, notamment en France avec les rappeurs du moment Gradur, Kaaris ou encore Booba et aussi aux Antilles, plus précisément en Guadeloupe, mais est-ce qu’il suffit de chanter sur un instru lourd pour se proclamer Trapper ? Bien sûr que non, ce n’est pas crédible, un artiste qui n’a fait qu’un seul style musicale depuis ses débuts et qui s’autoproclame Trapper du jour au lendemain. Avant d’être plus ou moins un style musical la Trap était initialement utilisée pour désigner les lieux ou se pratiquaient les trafics de drogue. La Trap, c’est réel elle se vit avant tout, c’est la vie de la rue, le trafic, la drogue, les prostitués, le deal. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui le comprend. Tout le monde suit le phénomène sans se poser des questions ils le font pour buzzer, c’est à la mode, ducout ils reprennent les flows de Trapper Américains, chantent sur des instrus de Trapper, écrivent des textes de Trapper et mènent une vie normale toute simple totalement différente de ce qu’ils chantent, dans ce cas-la, la Trap n’est plus une manière d’exprimer la réalité de la vie de la rue, mais est éventuellement un mensonge perpétuel, au final leur miroir ne reflète même plus leur reflet parce que ces adeptes s’inventent une vie à travers la musique. 2014-2015, tout le monde veut être Trapper, mais ont-ils la mentalité ? Beaucoup de pseudos-artistes reprennent des mots d’artistes américains tel que « Bando, Trap House, Whippin » et ne connaissent même pas la définition. Arrivé de la Trap, tout le monde veut chanter, tout le monde pense avoir du talent parce que c’est facile pour eux de s’inventer une vie , mais au final ils décrédibilisent la Trap Music parce que tout le monde est dealer, tout le monde fuck la loi.

Pour conclure la Trap est devenu un vrai phénomène musical tout le monde veut se l’approprier en se donnant une image de gangsta rappeur,mais combien vivent réellement la street life (vie de la rue).


PS: Je n’ai pas écrit l’article pour envoyer des pics aux Trappers ou pour décrédibiliser le style, mais juste pour revenir sur l’origine de la Trap et montrer qu’il y en a qui suivent sans pour autant le vivre (même pas un petit peu). Je l’ai écrit juste pour que vous fassiez la différence entre « TRAPPER » & « trapper ». Après, c’est vraiment un style qui s’est imposé, je comprends qu’il influence énormément, c’est vrai que la Trap a aussi évolué, elle n’est pas que basé sur le Trafic et le Deal, il y a aussi un état d’esprit et une mentalité et d’autres facteurs qui entre en compte… Je ne sais pas si tout le monde voit un peu mon état d’esprit. =$


Publicités

6 réflexions sur “La Trap Music est-elle devenu un phénomène à la mode ?

  1. Si il est vrai que la Trap vient de la vente de drogue, les trapper d’Atlanta vous diront qu’il n’y a plus besoin de vendre forcement de la drogue pour être considéré trapper. Tout est dans la mentalité. Le trapper c’est le débrouillard, celui qui n’a rien et qui en fait quelque chose. Si les gars comprenaient ça, ils n’auraient certainement plus besoin de mentir. Mine de rien l’authenticité (Et son absence) se ressentent.

    OneBlaze

    1. Je n’ai pas écris l’article pour envoyer des pics au Trappers mais juste pour montrer qu’il y en a qui suivent sans pour autant le vivre , après la Trap a aussi évolué ce n’est pas que basé sur le Trafic et le Deal, il y a aussi un état d’esprit et une mentalité…Je ne sais pas si tout le monde voit un peu mon états d’esprit. =$

      Éditeur: Viandy Toon’s

      1. les malfrats nègres qui contribuent a la destruction du peuple noir ; vous êtes de la même lignée que les nègres vendeurs d’esclaves

      2. ok jsui dakor avc toi…..nous on appel des FAKE neggaz……. met bon il faut de tou pour fr un monde …..moi ken g vu mon freestyle …g cru ke tu parler de moi …..or ki y’a pa plus vrai ke moi den se milieu de faux
        cul….

      3. Non pas dutout je voulais montrer un exemple de vrai Trapper c’est pour ça que j’ai mis « Lyrrix Real aka Trapper » mais j’ai hésité je me suis dis que ça allait porter confusion. je parle plutôt des arrivants qui se mettent à Trapper du jour au lendemain. J’ai déjà rédigé un article sur toi avant même que tu ais sortie « Drug Dealer 2 ».

        En passant bonne continuation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.