Paroles & Traduction: Admiral T Ft. Djanah – Pa Gadé


 


♪ LES PAROLES ♪


ad

REFREN

ADMIRAL T:
A pa sa’w ka kwè la mwen téka gadé
An té sèten kè’w téké di mwen gadé
Baby sé vou tousèl kè mwen ka gadé
Sa ka fan’an ri mè mwen paka manti ba’w

DJANAH:

Mwen sèten kè lè mwen pala’w ka gadé
Pa fè konsi dapré’w ou paka gadé
Anplis an sèten kè’y vwè ou gadé’y
Fanm kay pli vit ki nonm mè sa an tèt aw

Pwèmyé Kouplé


ADMIRAL T:
Ok mwen ka avoué kè mwen gadé
Kon vou mèm gadé
Si bondyé ban nou zyé sé pou nou gadé
Mè baby ou sav byen kè sa pa vé di ayen
Alò pa boudé
Fò pa kè sa mèt pwoblèm antrè nou dé baby

DJANAH:
Mwen té sav sa
ou vwè ki jan’w té ja ka manti ban mwen
Ou pépa anpéché’w gadé
mèm an prézans an mwen
Sé pa jalouz mwen jalouz
mè sa ka énèwvé mwen
Lè’w vwè nou adé pa gadé moun
Rèspekté mwen
Si mwen téka fè kon vou ka ou téké di mwen
An plis lè mwen diw sa ou ka rèdi mwen

REFREN

Dézyèm Kouplé

ADMIRAL T:
Mwen pa konèt pon nonm ki paka gadé
Sé konsa dèpi l’homme de Néandertal
Jis gadé mwen ka gadé, pa fè ayen dè mal
Dayè fanm piw ki nonm, yo ni dé lidé bèstyal

DJANAH:
Sé pa pou lé mèm rézon kè nou ka gadé
Antrè fanm sa toutafè nòwmal
Nou ka gadé vètman, kwafiw, lé détay
Zòt, zòt ka gadé fès lé pawti jénital
Ou ka rensé zyé aw
Kayè an pa asé byen ba’w
Ou ka dévoré fanm du regard

ADMIRAL T:
Chéri ou kay two lwen
Pa fè kòlè vini’w an bwa an mwen
Pon yon pépa test sèw ki pli bèl ban mwen

DJANAH:
A pa dèsa kè mwen ka palé
Ou ka éséyé chanjé sijè dapré’w
Mè si mwen sa paka maché
An ka vwè’y ka gadé mè’y ka ozé di mwen

REFREN

 Twazyèm Kouplé 

DJANAH:
Chak fanm kika pasé
Ou ka gadé’y suwtou si’y an fòwm
Pa di mwen non

ADMIRAL T:
Mwen sav jan saka pasé
Zòt fanm surtout lè zòt ansanm
ka palé dè nonm
Pou on ti ayen zòt vlé kasé
Pa janmen vlé kwè Adan inosans a on nonm

DJANAH:
Fin èvè sa mwen ni asé
Zòt tout mèm jan la
Douvan fanm on nonm ka rété on nonm

REFREN

A: Hé ki wòl aw èvè misyé
Poukwa’w ka gadé misyé konsa
D: J’le regardais pas
A: An vwè’w ka gadé’y
ou ka di mwen ou pa gadé’y
D: Ben j’te dis que non
A: Ou branché si misyé ou kwa
D: Vas y pense ce que tu veux
A: Awa an pa’a dakò, an Sé on tèbè a
D: Je t’ai dit que non
A: Pa gadé pon Moun, Pa gadé’y
D: Je t’ai dit que je ne le regardais pas !


♫ TRADUCTION FRANÇAISE ♫


djah

REFRAIN

ADMIRAL T:
Ce n’est pas ce que tu crois, ce n’est pas ce que je regardais
J’étais persuadé que tu m’aurais dit cela
Bébé, je n’ai d’yeux que pour toi
J’en ai le sourire aux lèvres, mais je t’assure, que c’est la vérité

DJANAH:
Je suis sûre, que tu mates en mon absence
Ne me dis pas le contraire
En plus, j’en suis certaine , elle a vu que tu l’as maté
Les femmes sont plus malignes que les hommes mets-toi ça dans la tête

PREMIER COUPLET

ADMIRAL T:
Okey , je te l’avoue , j’ai regardé Tout comme toi tu l’as fait
Si Dieu nous a fait don de nos yeux, c’est bien pour regarder
Mais bébé tu sais bien que ça ne prouve rien
Alors ne boude pas
Il ne faut pas que cela sème la zizanie entre nous bébé

DJANAH:
Je le savais
Tu étais déjà sur le point de me sortir un mensonge
Tu ne peux t’empêcher de regarder
Et ce, malgré ma présence
Je ne te fais pas de scène de jalousie
Mais cela me met hors de moi
Lorsque nous sommes ensemble , évite de regarder
Fais preuve de respect en mon égard
Si je m’y mettais à mon tour, qu’en penseras-tu?
En plus je te fais la remarque, et toi tu oses me dire

REFREN

DEUXIÈME COUPLET

ADMIRAL T:
Je ne connais aucun homme qui soit incapable de regarder
C’est ainsi depuis le temps des hommes de Néandertales
Je ne fais que regarder, il n’y a rien de mal
D’ailleurs les femmes ne sont pas mieux que les hommes avec leur esprit animal

DJANAH:
Oui mais nous ne regardons pas de la même façon
Entre femmes c’est tout à fait normal
On regarde le style vestimentaire, la coiffure, les détails.
Vous, vous regardez nos fesses, nos parties génitales
Tu te rinces les yeux
Que se passe-t-il? Ne suis-je pas assez bien pour toi?
Tu les dévores du regard

ADMIRAL T:
Chérie tu vas trop loin
Ne t’énerve pas, viens dans mes bras
Aucune autre ne t’arrive à la cheville, c’est toi la plus belle à mes yeux
Tu vois ou je veux en venir

DJANAH:
Ce n’est pas de ce que je parle
Tu essaies de changer de sujet
Mais je ne suis pas dupe, en plus je te fais la remarque et toi tu oses me dire.

REFRAIN

TROISIÈME COUPLET

DJANAH:
Tu regardes chaque femme qui passe, surtout si celle-ci a des formes
Ne me dis pas le contraire

ADMIRAL T:
Je connais le mode d’emploi
Vous , les femmes surtout quand vous êtes entre vous
à discuter d’hommes
Tout petits conflits est prétexte de rupture
Vous nous jugez coupable, sans croire en notre innocence

DJANAH:
Mettons fin à cela, j’en ai assez
Vous êtes tous les mêmes
Devant les femmes, un homme demeure un homme

REFRAIN

A: Hey, c’est quoi ton problème avec ce gars Pourquoi le regardes-tu de cette façon?
D: Je ne le regardais pas
A: J’ai bien vu que tu le regardais, et tu me dis le contraire
D: Ben j’te dis que non
A: Il t’intéresse, ou quoi?
D: Vas-y pense ce que tu veux
A: Non, je ne suis pas d’accord, tu me prends pour un imbécile?
D: Je t’ai dit que je ne le regardais pas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s