Punchlines & Citations du mois de Mars


Les meilleurs punchlines et citations du mois de Mars , avec les artistes Kid Mc, Miki Débrouya, Were Vana, Shaba, Pon2Mik, Kalash & Sael 

Wentay Ft. Kid Mc – Sali

12910541_10207775764584975_1419622984_n.jpg

« On nèg jalou danjéré menm an ba dlo. Yo la avè-w ka swété ou fin’ pawo  »
– Un nègre jaloux est dangereux même en présence de larmes. Ils sont à tes côtés souhaitant que tu finisses clochard

 

Miki Débrouya – Tsonga

12596166_10207777088058061_511858510_n.jpg

 « Flo la sal kon Cédric douvan on minè   »
– Le flow est aussi sale que Cédric devant un mineure

 

Were-Vana – Jénès an nou

12910345_10207777252382169_1820292449_n.jpg

 «  Sa nou simé nou ka rékolté. Nou ni sa nou mérité, o ou jà vwè an ba pyé mango kénèt ka pousé  »
– Qui sème le vent récolte la tempête. On obtient que ce que l’on mérite, ils ne faut pas tout mélanger

« On timoun sé on liv blan ou ka ékri si sa ou vlé li dèmen  »
– L’éducation que tu donnes à ton enfant fera de lui ce qu’il sera demain

«  Pa jan oubliyé sé jénès i èspwa a dèmen  »
– N’oublie jamais que la jeunesse est l’espoir de demain

«  Pwovizè, pwovizè pran ti bwen konpasyon pas’ si ou ranvwayé-yo la ri la ké rèkrité yo »
Proviseur, proviseur, faites preuve d’un peu de compassion, car si vous les renvoyez la rue les recruteront

« A pa pon koté sa ké méné nou sa ké pli aji kont’ jénès ou té jèn kon mwen an ké vin’ kon vou olyé ou jijé mwen eséyé édé nou  »
– Cela ne nous mènera nul part, cela potera préjudice à notre jeunesse, tu étais jeune tout comme moi, je deviendrai comme vous au lieu de me juger tendez nous les mains

«  Jénès la ou ka rèjèté alè dèmen sé yo i ké fós a péyi aw »
– La jeunesse que tu rejettes aujourd’hui, fera la force de ton pays demain

 

Shaba – La Moquerie

12919141_10207777373345193_906177326_n.jpg

« Life la pa on fim’ vi an nou ka tchenn an on fil tan la kout’ chak jou sé on sin’ »
– La vie n’est pas un film, notre vie ne tient qu’à un fil, le temps est compté, chaque jour est un signe.

« An pé konté yenki a si mwen menm pou sóti an sab’ mouvan »
Je peux compter que sur moi-même afin de m’extirper du sable mouvant

« Sa i la ba-w rivyè pa ka chayé-‘y menm lè i ni bon kouran »
 Ce qui t’es destiné, la rivière ne l’emporte pas. ( Nul n’échappe à sa destinée. )

 

Pon2Mik – Ying Yang

12899806_10207777579990359_1514294514_n.jpg

«  Toujou lé menm gran gèl i o pouvwa ka di nou pa krédrib’ »
Ce sont toujours les mêmes grandes gueules qui sont au pouvoir qui disent que nous ne sommes pas crédibles

«  Lè ou santi-w ka fébli kon sa ayen pakay a pa on rézon pou mèt vi aw an  chimen a dé ray  »
Quand tu te sens faiblir comme ça, que plus rien ne va, ce n’est pas une raison pour mettre fin à ta vie.

« Twóp gun an men a ti frè la ka atizé le mal, édikasyon raté ka fè kè i ni plen lidé sal’ »
Trop de fusils dans les mains de nos petits frères attisent le mal, leur éducation ratée, font qu’ils n’ont pas les idées claires.

« Trayizon pli fó ki lanmityé douvan lajan on tón’ »
– Face à l’argent, la trahison l’emporte sur l’amitié

« Yo préféré ay travay avè pyé bich’ ki pikwa. On sin’ a dyab la pran plas’ a sin’ de la kwa »
– Ils préfèrent travailler avec des pieds de biche que des escarpins. Un signe du diable a détrôné le signe de la croix.

« Si lari la anlo mouton ka drivé san kat’ griz véyé-w pou pa sizé an mové plas la o zasis’ »

Kalash – Après L’automne

12910214_10207777907198539_1047709042_n.jpg

« Hypocrisie camouflée sous le drapeau tricolore des tolérances »

« Bon français quand ça se passe, devant l’échec reviennent les différences »

« Dire que tu me tolères est signe de colère cachée »

 

Sael -Poud An Zyéw

12884403_10207778035961758_1070542375_n.jpg

« Dyab la jà dèwó démon ni la dal an péyi la vi touné an kannaval »

 

BONUS: Keros-n – On Son A Gyal 

12800126_1315961955096356_3972532653986383542_n.jpg

Après avoir sorti son excellent album Sky Is The Limit, Keros-n s’était éclipsé durant de long mois, puis, avait fait son grand retour avec son magistral EP Lagè Ki Réyèl. On Son A Gyal  n’appartient pas à l’EP, mais, c’est vraiment une chanson assez spécial, une façon bien propre au Spartiate de mettre la concurrence à l’amande, je m’explique, je pense que la femme présente dans le clip représente la musique, Poutinov a baisé le game telle une femme puis il a  décampé ( sest éclipsé ), neuf mois après ( le temps de grossesse d’une femme ) il est de nouveau de retour pour baiser le game ( la femme ) et, il se rend compte que malgré son absence la concurrence est toujours aussi faible, il n’y a pas de niveau, en gros, ce sont des petits ( des bébés ).

Bien sûre c’est ma vision, peut-être aussi que je suis à côté de la plaque, je vous laisse juger par vous-même

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s