Publicités

Foxy Myller et Kalash ravivent les classiques de Cesária Évora


Biographie Cesária Évora

Cesria-vora

Surnommé la Diva aux pieds nus, puisqu’elle avait prit pour habitude de se produire pieds nus sur scène, Cesária Évora , est une chanteuse originaire du Cap Vert. Elle était principalement connue par la morna, un style de chant du Cap Vert qui lui a aussi valu le surnom de Reine de morna. De sa voix rauque, elle a popularisé la morna, auprès du grand public mondial. Elle a eu une carrière d’enregistrement et de représentations de 54 années, de 1957 à 2011. Au cours de sa carrière, elle chante majoritairement dans sa langue maternelle, en créole cap-verdien, mais aussi en français, d’où le titre de son morceau La Diva aux pieds nus. Elle a eu l’occasion de se produire dans les plus grandes salles du monde, dont l’Olympia à Paris.

Décédé le 17 décembre 2011 à l’âge de 70 ans, Cesária Évora était une grande artiste honorable et respectable qui continue d’influencer la nouvelle génération.

 

Foxy Myller et Kalash ravivent les classiques de Cesária Évora

13059369_10207979202070785_661289007_n

Foxy Myller est un talentueux artiste originaire de Guadeloupe. Il s’est inspiré du célèbre classique Sodade  de la Diva Dos Pés Descalços afin de nous proposer sa propre version. L’interprète du titre  Inhaler a frappé fort avec sa superbe variante, en plus d’avoir un bon timbre de voix et un flow agréable , l’antillais parvient à solfier en espagnol et en créole, ce qui rend le morceau assez unique et original, s’ajoutant à tout cela un très beau visuel réalisé par G-Island.

La saudade peut se comparer à un ensemble très fort de plusieurs états d’âmes comme un mélange de mélancolie, de tristesse, de regrets, de rêverie, de nostalgie et d’insatisfaction; la saudade veut exprimer une nostalgie absolue. C’est s’ennuyer d’une personne, d’un lieu, d’un moment, d’une circonstance… du passé, du présent ou du futur . Le mot saudade pourrait être un cousin proche du spleen et du mal de vivre des auteurs romantiques français. Cependant, c’est un mal de vivre dans lequel on souffre, c’est un rappel heureux d’un événement malheureux. La saudade a tellement de significations que chacun peut avoir sa propre idée de ce sentiment, c’est un mot considéré comme intraduisible. On essaie de l’expliquer et de lui donner un sens, mais on n’obtient qu’une idée approximative. La saudade ne s’explique pas, elle se vit.

Plusieurs personnalités portugaises peuvent témoigner de cela :
v Camões : « Un bonheur hors du monde »;
v Fernando Pessoa : « La saudade c’est la poésie du fado… »;
v Amàlia Rodrigues : « Épine amère et douce ».

Pure coïncidence ou simple hasard ? L’illustre Kalash a aussi rendu hommage à cette grande Dame qu’était Cesária Évora dans son nouveau single  Aller Simple, un instrumental original retravailler à la perfection sur lequel l’interprète de Bando y pose sa voix. Une petite merveille musicale dans lequel le Martiniquais touche un sujet qui correspond à beaucoup d’antillais. Le refrain est vraiment entraînant et nous remémore des souvenir étant donné que Kalash reprend le fameux  Petit pays je t’aime beaucoup  de la Cap-verdienne en guise de refrain.

Actualités Chroniques

Publicités

Viandy Toons View All →

On a la même passion, mais pas le même job

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :