PAROLES


 

Pwèmyé Kouplé

T Kimp Gee

Ou ban mwen love é an barikadé mwen, an baw kyen wóch pou an pa dómi owaw
An sav ou enmé mwen kon patini, mè love an pati ni, pé tèt an kon yo tout’
É dèpi tou jenn an fèw pwomès, an rantré an pwoblèm, la pè maké si lèv aw
Mè ou té tro jenn pou sipoté sa, ou di mwen chanjé baw ou ou ka lagé mwen
Vyé mès fin pa chayé mwen, zanmi aw fèw konprann kè an pa ayen dè bon
Si ou paté kouté pawól a entèl, pétèt jódi jou nou té ansanm
Tou lé dé nou fè chimen jod la nou pa ayen ankó
An èspéran kè an wouvèw, an pa menm moun la ankó

[ Refren ]

T : É si sa vrèman fin
S : Doudou mwen enméw kan menm
T : Iè maten nou té konplis
S : Jod la nou pa ayen
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou brizé nou tou lé dé
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou paté sav sa nou vlé

[ Dézyèm Kouplé ]

Stony

Menm si mwen baw love, jódi chimen la vin séparé nou
Sé pa zanmi an mwen ki fè lapenn anvayi kè an mwen
Sé vou, ki fè mwen soufè é pa jan ban mwen lanmou
An té vlé baw tout’, si ou té rété owa an mwen an té ké baw love
Mè bon apré tout’ kè an mwen chalviré an enméw toujou

[ Refren ]

: É si sa vrèman fin
T : Doudou mwen enméw kan menm
S : Iè maten nou té konplis
T : Jod la nou pa ayen
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou brizé nou tou lé dé
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou paté sav sa nou vlé

[ Twazyèm Kouplé ]

T Kimp Gee

Pawól sé liv an ka abandoné, girl , an vlé pa fèw soufè
Prèmyè pa la vin’ on randoné, donk a kay lésé lafèw
An ka sonjéw avan dómi, é an jis ka révé dèw
Avan ou pati èspéré kè ou ké pran swen dèw

[ Refren ]

: É si sa vrèman fin
S : Doudou mwen enméw kan menm
T : Iè maten nou té konplis
S : Jod la nou pa ayen
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou brizé nou tou lé dé
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou paté sav sa nou vlé

S : Oh, Oh, Oh, Oh
T: Hummmmmm
Sa nou vlé
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou brizé nou tou lé dé
Nou té two jenn, sa anéanti nou, nou paté sav sa nou vlé


TRADUCTION


st

[ Premier Couplet ] 

T Kimp Gee

Tu m’as offert ton cœur, et, je me suis barricadé. Je t’ai raconté des bobards pour éviter que nous dormions ensemble
Je sais que tu m’aimes éperdument, mais je n’éprouve aucun sentiment, je suis sûrement comme tous les autres
Je t’ai fait des promesses de jeunesses, je me suis attiré des ennuis, la paix est marquée sur tes lèvres
Mais, tu étais trop jeune pour supporter tout cela, tu m’as dit de changer pour toi, ou tu me quittes
Les mauvaises habitudes ont eu raison de moi, tes amis t’ont fait comprendre que je n’étais pas quelqu’un de bon
Si tu n’avais pas écouté les « on-dit » , nous serions encore ensemble, à l’heure d’ aujourd’hui
Nous avons parcouru un bon bout de chemin ensemble, maintenant, il ne reste plus rien de nous
J’espère te revoir, car, je ne suis plus du tout le même

[ Refrain ]

– Et si ça s’est vraiment fini
– Doudou, je t’aime quand même
– Hier matin, nous étions complices
– Aujourd’hui, nous ne sommes plus rien
Nous étions trop jeunes, cela nous a anéanti, nous nous sommes brisés
Nous étions trop jeunes, cela nous a anéanti, nous nous sommes brisés

[ Deuxième Couplet ]

Stony

Même si je t’ai donné mon amour, aujourd’hui, nos chemins se séparent
Ce ne sont pas mes amis qui ont fait la peine envahir mon cœur
C’est toi, qui m’a fait souffrir, et, ne m’a jamais donné ton amour
Je voulais tout te donner, si tu étais resté à mes cotés, je t’aurai donné de l’amour
Mais bon, après tout mon cœur a chaviré, je t’aime toujours

[ Refrain ]

– Et si ça s’est vraiment fini
– Doudou, je t’aime quand même
– Hier matin, nous étions complices
– Aujourd’hui, nous ne sommes plus rien
Nous étions trop jeunes, cela nous a anéanti, nous nous sommes brisés
Nous étions trop jeunes, cela nous a anéanti, nous nous sommes brisés

[ Troisième Couplet ]

T Kimp Gee

Mes mots sont synonymes de livre abandonné, je ne veux pas te faire souffrir
Le premier pas est devenu une randonnée, donc je lâche l’affaire
Je songe à toi avant de m’endormir, et, je rêve même de toi
Avant que tu ne partes, j’espère que tu prendras soin de toi

[ Refrain ]

– Et si ça s’est vraiment fini
– Doudou, je t’aime quand même
– Hier matin, nous étions complices
– Aujourd’hui, nous ne sommes plus rien
Nous étions trop jeunes, cela nous a anéanti, nous nous sommes brisés
Nous étions trop jeunes, cela nous a anéanti, nous nous sommes brisés

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s