Advertisements

Mak Paro, notre Street Diamond du mois !


Mis à part les artistes, il y a aussi des professionnels qui fournissent un énorme travail, afin de mettre en avant nos caribbean talents. Aujourd’hui, nous mettons la lumière sur Mak Pro de Street Diamond.

– Bonjour Mak Paro !
 Peux – tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Bonjour Lantillais.net, mon nom est Mak Paro je suis animateur radio/télévision, présentateur d’évènement et activiste. Mais ma love story c’est la radio. Un espace où on triche difficilement.

– Comment es-tu devenu animateur ?

L’amour de la musique . Ma mère achetait beaucoup de disques. Les dimanches (jour de nettoyage hein !lol) on se retrouvait à mixer avec mon grand frère. Les radios libres cartonnaient, avec les émissions de Max, Arthur, Doc et Diffol, Maurice, j’écoutais tout et n’importe quoi ! Sans oublier l’appel durant les émissions phares des radios antillaises pour faire une dédicace à la famille et à la personne qui avait composée le numéro pour toi ! lol

Je me suis mis au rap dans les années 90 et j’ai fondé avec d’autres « Le Thò » un collectif de Hip-Hop et reggae du Moule, Guadeloupe. Il y a un plus de 8 ans j’ai rencontré le dénicheur de potentiel qu’est Tallojah qui m’a mis le pied à l’étrier et ramené à un de mes premiers amours.

– Depuis 8 ans, tu présentes l’émission « Street Diamond » sur RGB Radio. Aurais-tu une anecdote sympathique qui s’est déroulée à l’antenne à nous raconter ?

Il est arrivé à plusieurs reprises qu’un artiste vienne présenter son projet et qu’un de ses invités déchire plus que lui lors du freestyle.

Je me rappelle aussi de MC Janik qui avait galéré pendant 30 minutes avant de trouver le studio. Il nous avait dit que par rapport aux bons retours qu’il avait eu sur l’émission il n’était pas rentré chez lui malgré tout. Après ce passage il est revenu à plusieurs reprises dans l’émission. Il était arrivé la même chose au Kollektif An wout’ avec qui nous avions partagé une belle interview. Un gros big up à eux!

Sinon la vraie anecdote c’est que pendant l’émission je cours partout mdrr !

– Quelles personnalités de la radio sont des références pour toi ?

Big Tigger, Brother Jimmy, Sway Calloway, Claudy Siar, Juan Massenya, Laurent Ruquier et Parano Refré qui était à la TV mais que je me dois de citer.

– Peux – tu définir les trois qualités de l’animateur ?

Il/Elle doit être un/e homme/femme orchestre et gérer plusieurs choses à la fois sans perdre le fil d’une interview ou de l’émission.

Être curieux et ne jamais négliger sa préparation. Voir plus loin que les textes et interviews déjà réalisés par les invités en ne rabâchant pas les mêmes questions. Ce qui pousse à chercher d’autres angles.

Pour terminer je dirais l’adaptabilité, il faut que cette personne sache gérer l’inattendu aussi bien en interview, que le problème technique qu’on doit atténuer devant 500 personnes en meublant. Si on connaît son sujet à ce moment là on peut faire beaucoup plus que meubler.

–  Depuis le 5 novembre 2016, nous avons constaté que ton émission hebdomadaire « Street Diamond » sur RGB Radio a changé de formule. On veut tout savoir !

Tout d’abord merci à vous de nous suivre! Notre émission est très suivie par les professionnels et les artistes et cela fait plaisir d’avoir leurs retours.

La base de l’émission reste la même c’est-à-dire passer du Hip-hop à la  littérature, du reggae à l’entreprenariat, de la politique à la danse, de la Dancehall à la soul sans être relou (lourd).

Ce qui change c’est que je suis accompagné de 13 collaborateurs/trices qui interviennent selon les thématiques dans lesquelles ils/elles sont spécialisé/e/s ou avec lesquelles ils/elles ont des affinité/e/s. Donc chaque émission change selon les besoins et les sujets.

Par exemple Mathieu Party motive et porte un regard sur le monde de l’entreprenariat. Il est créateur du Brain Bar. Namss est journaliste, activiste associatif et graffeuse. Kaly est la créatrice des Hit Lokal Awards, du webzine Time 2 Zik mais aussi d’un des gros sites de l’époque, Dancehall Krb’1. Mlle AC est coach vocale, chanteuse, auteure et nous apporte sa précieuse expertise. Laurie Pézeron est la créatrice du club de lecture afro READ!, et nous apporte de sacrés bouquins. Playmo est danseur et MC. Il a par exemple apprit à danser aux Twins.  Je vais terminer par Tallojah, chanteur reggae, créateur de l’émission Street Diamond et réalisateur et animateur de l’émission de télévision W.A.R (We Are Reggae). Gros bisous au reste de la team, Maïty Freeman, Florence Naprix, Ninie Swing, Ludovic Bade, Gheisha, Cédric Kramé. Et un gros big up à Manu Dorlis qui nous fait des clichés dingues !

Suivez nos aventures en direct tous les samedis de 19h à 22h sur le 99.2fm dans le nord de la région parisienne et www.radiorgb.net. Et en différé sur Itunes et les meilleurs applications de podcast en tapant : Street Diamond.

– Tu animes plusieurs manifestations ( La journée internationale de l’enfant Africain, Hit-Lokal, le salon ArTalenTour…) De manière générale, Quel regard portes-tu sur les cultures urbaines ?

Il y a beaucoup d’évènements à Paris. Il y a un regain car l’ancienne génération est de retour plus forte que jamais et que les jeunes sont déterminés. Ce qui est intéressant c’est que les jeunes n’ont pas les mêmes freins que l’ancienne génération. Ils sont plus décomplexés, notamment au niveau du business. Il gère très naturellement les outils de communication de leur génération.
Je pense qu’aujourd’hui c’est difficile mais que c’est une période dans laquelle nous devons apprendre à nouer des partenariats tout en étant indépendant. Il n’y a pas à nourrir de complexe, il faut se penser en tant qu’entrepreneur quel que soit ce qu’on entreprend.

Il y a pas mal d’évènements qui oriente et motive les jeunes entrepreneurs comme le Brain Bar et d’autres…

– La question que nos lectrices aimeraient te poser,  es-tu un coeur à prendre ?

Je suis célibataire depuis peu avec une sacrée  histoire d’amour avec la radio comme je l’ai dis lors de la première question.

 

– Ton dernier mot pour les lecteurs de www.lantillais.net ….

Merci à Jo Boy et à Viandy Toons pour le travail que vous faites le blog est génial! Mon message sera pour vous et les lecteurs. Ne lâchez pas ce que vous entreprenez. Ce n’est facile pour personne et les chemins de la facilité n’existe pas. On a tous des hauts et des bas, l’important étant de tenir. On ne fait l’unanimité que quand on est mort, alors vivez (!) sans regrets et allez au bout de tout ce que vous entreprenez !

Professionnels

Advertisements

Viandy Toons View All →

On a la même passion, mais pas le même job

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :