16736041_10210543991108908_1846997925_n

Le 03 Février, T Kimp Gee aka le poète du ghetto ou encore le philosophe du mal, dévoile son premier album intitulé Réussir Ou Mourir. Un opus composé de seize titres, que je qualifierai de chef-d’oeuvre, notamment pour sa morale, ses messages et ses conseils présents  dans chaque piste. Réussir ou mourir, ce sont des textes conscients qui font avancer les mentalités humaines , et, un auguste timbre de voix qui fait naître une intensité aux paroles et à la musique de l’antillais.

L’album Réussir ou Mourir en Punchlines et Citations

16736755_10210542387548820_684399888_n

Richès an mwen

16730763_10210542912161935_1325073314_n

« Alò an ka gadé pou viv, ka gadé pou fè tan mwen, menm lè ou ni ou tris’ , lajan tou sèl pa richès an mwen. »

– Je fais tout pour avoir une vie meilleure, je fais pour ma propre personne, les biens ne dissimulent pas la tristesse, l’argent n’est pas ma seule richesse.

« Mond’ la sa égoyist’ chak moun, la ka fè ta yo, an pé pa dézabiyé mwen, franjen pou pé abiyé yo. »

– Ce monde est rempli d’égoïsme, c’est chacun pour soi, frangin, je ne peux pas me restreindre pour leurs porter mon aide. 

« An révé zyé ouvè, an palé mè an pa profèt. »

 – J’ai rêvé les yeux ouverts, j’ai parlé, mais je ne suis pas prophète.

« Sa ou simé ou ka rékòlté, rankin ka toufé kè a sa ki révòlté, promès pa ka ranpli vant’ a maléré sé lè ou pani kè ou tou sèl ka pléré. »

– On récolte ce que l’on sème, la rancœur meurtrie le cœur de ceux qui révolte. Les promesses ne rendent pas plus heureux les malheureux.

« Yo di lé prèmyé ké fin’ dènyè, Bondyé sèl sav ka ki pé rivé. »

– Ils disent les premiers seront les derniers, seul Dieu sait ce qui se passera.

« Tala ka dòmi anlè lozèy avè i plen o zas’ , i pé pa achté lanmou sé sèl richès a lé pòv, yo ka tchèck li pou sa i ni lé swa i ka tonbé malad’, yo ké sonjéy pou tou sa i té ni jou i pa la. Tou sa pou diw lajan pa ka vo anmèd sé jis on mòso papyé ka séparé entérè. »

– Celui-ci repose sur les billets, il est plein aux as. Il ne peut pas acheter l’amour, c’est la seule richesse des pauvres, ils le côtoient pour ses biens , le soir, il tombe malade, ils se souviendront de lui pour ses biens jusqu’à ce qu’il succombe. Tout cela pour vous dire que l’argent ne vaut rien, c’est juste un bout de papier qui sépare des intérêts.

La Légende

16706895_10210543121527169_761285069_n


« La réisit’ atizé méchansté a nonm. Si an pèd vi an mwen an sav si ou pa vin pléré si tonb an mwen. »

–  La réussite attise la méchanceté de l’homme. Si je succombe, je serai si tu n’es pas venu pleurer sur ma tombe.

« Mizik vlé pann mwen, sèl Bondyé ké pé tann mwen. Si an ba mond la sa do an mwen, sé yo i ké vlé fonn mwen. »

– La musique veut ma peau. Seul Dieu veut m’entendre. Si je donne mon dos à ces gens, ce sont eux qui m’anéantiront.

« An pòkò jwé tout’ kawt an mwen, an fen a fim la sa, sé mwen i ké Joker an mwen. »

– Je n’ai pas encore joué toutes mes cartes, à la fin de ce film, je serai mon propre Joker.

«  Pou lenstan mizik an mwen, ka fléri mwen sé dwèt pou sa nèg kon mwen vlé détui  mwen. »

– Pour l’instant, ma musique, prend de l’ampleur, c’est sûrement pour cela que ces nègres (comme moi ), veulent me nuire.

 

Poème

16736035_10210543065045757_1726177448_n

« An pé ké sa konté konbyen zanmi i pati, an ké sa chanté jiska pèd vwa an mwen pon yonn pé ké rouvin’. »

– Je ne serai pas compter le nombre d’amis que j’ai perdu. Je pourrai chanter jusqu’à en perdre ma voix, aucun ne reviendra.

« Mizik woté mwen an maji dé ti moman senp an fanmi yenki sa i ka fè mwen souri. »

– La musique m’a ôté de la merde. Seuls les moments simples en famille me donnent le sourire.

« Mizik an mwen sé léta dèspri an mwen, avè di yo ban mwen fanmi la kè an pa ègzanp a pon moun. »

– Ma musique reflète mon état d’esprit, et dit leur pour moi, la famille, que je ne suis l’exemple de personne.

« An sav diw kè an pa pawfè,mè an ké aranjé mwen pou pa fè menm érè ki lé zôt. »

– Je pourrai te dire que je ne suis pas parfait, mais, je m’arrangerais pour ne pas faire les mêmes erreurs que les autres.

« Mwen an pa Bondyé, sa yo fè, yo fè, mwen an ka fè vi an mwen, tou sèl kon bandi, an ka aranjé mwen, pou mwen an maré sou an mwen. »

– Moi, je ne suis pas Dieu, ils font comme bons leurs semble. Moi, je vis ma vie, tout seul tel un bandit. Je m’arrange pour faire des sous. 

Iréel

16754685_10210543143687723_829317721_n

« Priyé Bondyé pou an pa komèt érè, lajan fasil sé vis a dyab, é dyab si tè é mwen an pa pwofèt’. »

– Prier Dieu afin de ne pas commettre d’erreur, l’argent facile c’est le vice du diable, il est sur terre et moi je ne suis pas prophète.

« Dyab la dèwò é ka pran anm a lé pli enkonpri, ou kyouyé ou fè ka ou pa sé on nonm. »

– Le diable est libre et prend l’âme des plus incompris, tu ôtes la vie d’autrui, tu fais des cas, tu n’es pas un Homme.

« Yo pò kò pran konsyans’ a la vi, yo di l’erreur est humaine, menm mwen an sa pri adan. »

– Ils n’ont pas encore pris conscience de la vie, ils disent que l’erreur est humaine, même moi, je peux être pris au piège.

Prêcheur

16736182_10210544249355364_1784670833_n

Gwadloup an mwen pati dèpi 2009, a pa lè nou ké chanté kè i ké vin pli nèf, mové tan pou chak ti jenn, léta avè jistis fè nou pasé pou ti nèg. »

– Ma Guadeloupe n’est plus la même depuis 2009, ce n’est pas par le chant qu’elle se rénovera, cela se complique pour chaque petit jeune, l’état et la justice nous font passer pour des mécréants.

Nou vann kilti an nou pou on anmèd, on ti mòso pen é nou ja ka kriyé anmen. »

Nous avons vendu notre culture pour un rien, un petit morceau de pain, et, nous crions déjà amen.

Lajan sal, lajan pwòp sé menm biten, ès ou ja vwè on avèg rèkonèt on avèg. »

– Argent sale, argent propre c’est la même, as-tu déjà vu un aveugle reconnaître un aveugle.

Konbyen gran nonm mò avan nou mè sa pa chanjé anmèd. »

– Combien de grands hommes sont morts avant nous, malgré cela rien a changé.

Papa

tagawapereetfils1-9

« Papa di mwen pa montré sa ou ni, pléré an menm tan ki yo. »

– Papa m’a dit de ne pas montrer ce que je possède, pleure avec eux.

« La vi la bèl, pa di mwen sa ou vlé, sé jis ou vlé pa vwè pli lwen. »

– La vie est belle, ne me dit pas ce que tu veux, c’est juste que tu ne veux pas regarder à l’horizon.

« Vi la a pa sa an té ka kwè, ni plis moun ki vlé mal aw, ki yo vlé byen dèw. »

– La vie n’est pas comme je l’imaginais, les gens veulent te voir échouer, plutôt que de te voir prospérer.

« Ou pa pon moun si tè, ou sé moun lè ou ka twouvéw an simityè. »

– Tu n’es rien sur terre, tu deviens quelqu’un, une fois que tu te trouves au cimetière.

« A fòs an bigidi an vin rèd kon vyé gro wòch adan rivyè. »

– À force de trébucher, je suis devenu aussi solide que le rock.

Jé Aw

16730964_10210543593658972_1111583497_n

« An pé pa garantiw ayen ou sav douvan love nonm pati ni kouraj »

– Je ne peux rien te garantir, face au sentiment l’homme est lâche.

« Ou sav sa pa fasil girl, an vi dawtis la sa an pa ka routwouvé mwen. Antrè chanpan’ é bitch sé la an ka di mwen bondyé fout’ ou ka manké mwen »

– Femme, tu sais, cela n’est pas facile,  je me perds dans cette vie d’artiste. Entre le champagne et les pétasses, c’est à ce moment, que je m’aperçois à quel point Dieu me manque.

Parloire à fantôme

16754536_10210543500896653_400156498_n

« Dè mò maléré, sé sa an pè a pa lanmò.»

« Lajan avè lò konblé lanmou. »

– L’argent et l’or ont comblé l’amour.

« Kyouyé moun sa fasil, di mwen fanmi si ou ni tan a pèd »

– Ôtez la vie c’est facile, dis-moi la famille as-tu du temps à perdre ?

A la notre

16729995_10210543950107883_1540372274_n

« Les jaloux guettent ta mort pour l’appât du gain. »

« A trop comprendre la vie on finit parano. »

– A twòp konpran la vi, ou ka fin parano

Mama

16736334_10210545753752973_860585109_n

« Oui, parfois la vie te donne des ailes, mama, le succès, la gloire, tout cela m’effraie. La vie de rue maintenant tout ça m’écœure, je me dis qu’il y a pire que moi donc je cache mes peines; Même si j’échoue, t’en fait pas j’essaie, plutôt têtu voilà mon sale défaut , un seul rêve donc si je lache l’affaire. Yo ké mèt avèniw an mwen si manda dè dépo. Et si maintenant mon chemin s’éclaircit, c’est que la roue a tourné. Yo fè mwen mal, an péké di yo mèsi, alè paj la ja touné. Et souvent on a prit des chemins interdit, une pensée pour tout mes gars enfermés , malheureusement il y a ceux qui n’ont pas pu s’en sortir, paix à nos morts »

★★★★
★★★
★★

15442376_1261482893874122_941052752276596665_n
TÉLÉCHARGER 

Itunes
Google Play
Amazon 

Rédacteurs : Viandy & Albarno

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s