unnamed (1)

Jessica Baden, plus connue sous le nom de Keyssy, est une talentueuse artiste originaire de Guadeloupe. Au travers une exclusive interview, l’interprète du titre « Vwayajé », nous en dit plus sur son univers musical.

– Présentez- vous aux lecteurs de LANTILLAIS.NET

Keyssy ROWLAND, de mon vrai nom, Jessica BADEN, née en Guadeloupe, il y a une trentaine d’années.
Originaire de la ville des Abymes, je suis la benjamine d’une fratrie de 3 enfants.
Auteure, interprète, je chante depuis l’âge de 11 ans, je pratique aussi la danse et le théâtre.

– Qu’est-ce qui vous a amené à la musique ?

Elevée dans une famille de musiciens, tout comme Obélix, je suis tombée dans le chaudron depuis toute petite.
Mon goût prononcé pour la musique me vient de mon père, qui a été un soutien indéfectible, jusqu’à sa disparition. C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier, qui m’a poussé à participer aux différents concours, notamment au concours inter-lycées, « défi-lycéens », en 2003, et celui de la plus belle biguine en 2005, où j’ai été primée.

Parlez-nous du staff qui vous accompagne ?

Je ne parlerai pas de « staff » car l’équipe qui m’accompagne au quotidien est vraiment mon socle, sur lequel je m’appuie. C’est vraiment une « famille » avec laquelle je travaille dans une parfaite cohésion et dans une unité totale.
C’est une petite équipe, composée :
– d’un producteur, Kenny KAWEST, plus connu sous le nom de DJ KAWEST,
– d’un compositeur, excellent musicien connu et respecté dans le milieu : M. Thierry DELANNAY, à qui nous devons beaucoup de tubes.
– Sonia LOLLIA, poète, auteure aux Editions NEG MAWON qui, auprès de moi, est chargée des relations publiques
– Mathieu PLANTIER, Danseur, chorégraphe, coach en image et communication.
– Xavier, mon booker
– Karyne MAC, mon attachée de presse sous l’entité KARYNE MAC’OMMUNICATION

– Votre style musical se détache un peu de la vague actuelle d’artistes zouk du moment

Mon univers musical est riche et varié, je suis très éclectique, en dépit du fait que ma famille fût très portée sur la musique traditionnelle.
Ce qui explique ce métissage musical, c’est cette curiosité que je porte sur les choses, qu’elles soient de chez moi ou d’ailleurs.
Je passe du zouk, à la biguine, du RnB au dancehall, on va dire que je suis un caméléon (rires), j’adore l’Afrique, notamment Yemi ALADE. Cependant la musique traditionnelle est ma marque de fabrique : j’ai participé à plusieurs concerts avec AKIYO, qui est une référence et j’étais la chanteuse de KOZEIKA, son équivalent au féminin.
Dans toute ma musique, on retrouvera toujours une pincée de ces notes, je suis entre la tradition et la modernité, avec aussi une part de l’Afrique. Ma musique est un mélange de toutes ces variétés, c’est comme un bocal à épices mélangées pour relever les plats (rires).

– Vous passez de la musique urbaine au zouk. Pourquoi ce changement ?

Ce changement n’était pas programmé. Jessica BADEN, c’était le caméléon qui passait du RNB au TRAP, du Dancehall au GWO-KA, qui a évolué sous l’influence musicale de sa famille et qui a beaucoup mûri.
De la chenille au papillon, KEYSSY est apparue, plus femme, plus envoûtante, avec toutes ses influences, en y ajoutant une grande part d’elle-même.
C’est cela que l’on retrouve aujourd’hui dans mes textes, du Keyssy, tout simplement. Avec la patte d’un excellent Thierry DELANNAY, la complicité ne pouvait qu’être totale.

– On pourrait dire que faire de la musique aujourd’hui relève du militantisme, qu’est qui vous pousse à chanter ? 

Ma foi, mon amour et cette volonté de transmettre de la joie et du bonheur autour de moi. L’amour et la motivation de toute mon équipe, c’est grâce à eux aussi que j’existe.
Voir sourire les gens malgré les mauvais moments et tous les problèmes du quotidien, faire passer de l’énergie et des messages positifs à mon public.
Militante oui, pour ce que je suis, pour défendre le zouk, et faire connaître mon île chérie.

– La question que nos lecteurs aimeraient vous poser. Il y a-t-il un homme qui fait voyager votre cœur en ce moment ?

(Rires) Il y a longtemps que mon cœur est en balade : dans mon jardin secret, il y a d’abord un petit LORENZO qui gambade depuis 10 ans, qui égaye toute mes journées, et rythme ma vie. Et puis, Monsieur X, et oui ! Mais c’est mon jardin…secret, comme évoqué précédemment (rires). Ce sont les hommes de ma vie, et mes boules d’énergie !

– La rédaction a eu un vrai coup de cœur pour votre single « LYANNE », auriez-vous des anecdotes à nous raconter autour de ce hit en puissance ?

Je suis très heureuse de vous avoir conquis chez LANTILLAIS.NET, j’en suis émue.
Vraiment merci pour ce coup de cœur, qui me touche.
Une anecdote…euh oui, après des heures de studio, il fallait porter, notre choix sur un titre.
Je me vois encore couchée sur le parquet en train de chanter, Thierry grattant sa guitare, à chercher des mélodies.
Après des heures de studio, on avait déjà testé plusieurs choses. Puis à 2h du matin, Thierry nous sort une mélodie, on se regarde et je mets à chanter. On venait de trouver le refrain de « Lyanné ». Belle symbiose entre Thierry et moi, c’était juste magique. On a su saisir l’instant.

– Quelles sont vos dates ?

La promotion vient de débuter. ,J’ai fait déjà des interviews en radio, la programmation est en cours. Faut suivre mon actualité via les réseaux. Le 13 avril je serai à Paris, à l’OTIS CLUB, en guitare voix puis le 16 avril à L’EMPIRE CLUB.

– Un dernier mot pour les lecteurs de LANTILLAIS.NET

« Sé on bel lyannaj, ki kè fè nou rivé pli lwen, ki ké fè nou vwè dèmin », restons unis et solidaires. Et comme dirait la chanson « a dé nou ké pé alé, si ou vlé » Puisez vos forces dans vos racines pour rester debout.
Merci pour votre soutien sans failles, pour cet amour au quotidien. Merci à mon public, mon équipe, ma famille. Merci à vous Lantillais.net

★★★★
★★★
★★

Suivez son actualité sur :
Facebook : Keyssy Rowland
Instagram : keyssy_rowland
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s