Itinéraire d’un enfant prodige… J’ai nommé E.sy Kennenga. Son histoire d’amour avec la musique commence alors qu’il n’a que 4 ans, la guitare sera son instrument de prédilection, c’est avec elle qu’il vivra ses premiers frissons et il ne la quittera plus…

Précisons que le jeune martiniquais a de qui tenir, il vit entouré de parents musiciens, sur une île où la vie s’écoule en musique, il n’en fallait pas plus pour en faire un virtuose.

Que tu te sentes mal dans ta peau, ou que tu passes par des moments difficiles. Écoute du E.Sy Kennenga ! Les paroles de l’artiste sonnent comme étant un second souffle qui attisent les consciences et stimulent notre estime de nous même.

Faisant face à quelques épreuves de la vie qui me poussaient à me remettre en question chaque jour, j’ai pu trouver des réponses et un remède  à travers la musique de l’artiste, et son projet Solda Lanmou, un EP de cinq titres qui m’a particulièrement touché.

L’univers musical du martiniquais est riche et varié, authentique et égal à lui-même, par sa musique, son timbre de voix ainsi que la richesse de sa plume, il milite pour l’amour et la paix intérieure de chacun. À la première écoute du titre « Allez Viens », j’étais submergé par les émotions. Au-delà de la vybes et la mélodie du titre, le texte pousse à une réelle réflexion. Allez viens, on va dehors se faire bousculer par le monde, voir si les idées qu’on a eu chez nous sont fécondes, si nos certitudes ne sont pas juste des habitudes. 

Sommes-nous  notre propre ennemi ? Telle est la devise d’E.Sy Kennenga, l’interprète du hit « Love adan kyè mwen », est l’un des rares artistes qui parviennent à toucher mon cœur et ma raison. J’ai eu un vrai coup de cœur pour le titre « Haters », avant tout, pour le message qu’il véhicule. Si je devais décrire, cette vie en noir et blanc, je commencerais par vous dire à quel point les gens chez sont méchants, la famille pour la vie les camarades pour un temps. On est cerné d’hypocrites avec des visages souriants, ouais il y a ceux, qui se prennent pour Dieu, ceux qui préfèrent que l’on pense pour eux, ceux qui jouent les courageux, mais au fond sont les plus peureux, et puis il y a les rageux, les haineux, ils ont des gueules d’ange et un feu démoniaque dans les yeux. Mais aussi pour l’adresse dont l’artiste fait part en synchronisant d’une telle facilité sa voix et la sonorité de sa guitare.

Des textes travaillés, réfléchis et synonymes de morales. À croire que par ses mots, il pourrait écrire un livre. L’antillais démontre une nouvelle fois avec son morceau « O Konba » l’étendue de sa plume :

« Las’ pran nou pou tèbè, kon la chin’ pou tibè. Ou pran vach la, lèt la ou pa menm ban nou tibwen bè. »

– Cessez de nous prendre pour des sots, tel la Chine pour le Tibet. Tu as pris l’argent du beurre sans en faire le partage.

« Nou ké débouyé, san magouyé, sé pa la pli ki ka fè kè mayo la mouyé. »

– Nous nous débrouillons, sans aucune magouille, si tu as le maillot trempé ce n’est pas à cause de la pluie.

« Las pran nou pou ti-manmay, ou trété nou kon bétay, pani mwayen kè nou pléré baw, nou ka goumé pou ni tan nou é pa bizwen taw. »

« Té ka wèw pli wo, paskè nou té a jounou, kyenbé rèd tou lé jou. Pa sèlman pou fè lajan nou sé dé konbatan lanmou, É menm si ni raj adan kè an nou, nou ka priyé pou pa vini fou, fè tout pou toujou ni love adan kè an nou. »


La Martinique peut être fière de cet artiste hors-pair et remarquable musicien qu’est E.Sy Kennenga. Sa musique sort au plus profond de lui et sonne comme des thérapies du cœur et des mœurs pour l’auditeur.


 ★★★★
★★★
★★

Cover-EP-1-CVSL.jpg
TÉLÉCHARGER
( Itunes )

TÉLÉCHARGER
( Amazon )

=== > FAITES UN DON A LANTILLAIS.NET <===

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s