L’interview vérité : Fanny J nous dit tout !

unnamed-1.jpg

Après avoir fait une pause musicale de près de deux ans, Fanny J, figure emblématique du zouk fait son grand retour en 2017, avec le titre « Toi & Moi ». Aujourd’hui, à travers une interview exclusive, l’artiste originaire de la Guyane se confie sans langue de bois sur ses débuts, sa relation avec Warren, ses projets à venir et bien plus.

1/ Bonjour Fanny, pourrais-tu te présenter pour les rares personnes qui ne te connaissent pas ?

Mon nom d’artiste est Fanny J. Je suis une artiste, auteur-interprète. J’évolue dans le monde musical depuis 2005 dans la catégorie zouk ou musiques du monde en fonction des différents distributeurs physiques et numériques.J’ai 3 albums à mon actif  et mon titre phare : « Ancrée à ton port », extrait de mon 1er album : « Vous les hommes » est sorti en 2007.


2/ Comment as-tu commencé la musique ?

J’ai commencé la musique à la suite d’un concours de chant intitulé « Podium  Inter-Lycées » en 2005. C’est ainsi que j’ai rencontré Warren, qui est devenu mon mentor.

3/ A tes débuts, pensais-tu devenir une artiste emblématique du zouk ?

Ah… Certainement pas ! D’ailleurs je ne rêvais pas d’être chanteuse. Mon album était censé me permettre d’être sur les scènes estivales de mon département et rien de plus. A l’époque j’avais prévu de reprendre ma scolarité très rapidement, c’est pour dire. Donc non, pas du tout.

4/  Quelles sont tes influences ?

Je suis très éclectique. J’écoute vraiment de tout. De l’Afro à la pop, en passant par le Zouk, la Soca et le Meringué. Mais j’ai peut-être une préférence pour la musique nord-américaine : soul, rnb, jazz, blues etc…

5/ Entre juillet 2015 et juillet 2017, tu as décidé de prendre une pause musicale ? Pourquoi une telle décision ?

Il y a plusieurs choses mais la principale raison est que j’avais besoin de me retrouver. J’avais besoin de prendre du recul sur tout ce que j’avais pu vivre durant ces 10 dernières années.  Ça peut paraître bête mais c’est aussi simple que cela. La vie d’un artiste n’est pas aussi rose que ce que l’on peut s’imaginer et quelques fois, il faut avoir assez de courage pour se couper de ce que l’on aime, si cela ne nous apporte plus rien.

6/ Durant cette période as-tu complètement arrêter la musique ? 

Oui !!! Plus de musique du tout. En tous cas pas avec d’autres.

7/ Qu’est-ce qui t’as fait reprendre la musique ?

Je ne sais pas.  On va dire que je me sentais plus accomplie.  Et puis, je me suis dit que, de toutes façons, je le ferais sans stress. A partir de là, ma décision était prise.

8/ Depuis ta reprise, on remarque que tu es souvent en showcase, c’est quelque chose d’important pour toi ? 

Heu, souvent? Non beaucoup moins qu’avant, à vrai dire. Il n’y a pas longtemps quelqu’un me demandait si la musique c’était comme le vélo. Et moi j’ai répondu que Non. Si on ne travaille plus on perd tout et pour moi, les show-cases étaient une façon de remettre le pied à l’étrier en douceur. Donc, non pas particulièrement mais j’apprécie énormément tout de même.

9/  2 sons depuis Juillet 2017, ton dernier album date de 2014, quels sont tes projets pour 2018 ?  Un album ?

Ah ah ah, non . Pour l’instant on fait de la musique à l’instantané. Sans projets de sortie physique. Donc pas d’album.

10 – Pourrait-on s’attendre à voir Fanny J sur d’autres univers musicaux ?

Et pourquoi pas? Je ne sais pas. Si l’opportunité se présente, avec plaisir. Mais le truc c’est que je suis plutôt exigeante avec moi-même. Donc si je trouve que je ne colle pas à cet univers je n’en ferai rien.

11/ On remarque que dans beaucoup de tes chansons tu parles de l’amour et de ses travers, de quoi t’inspires-tu ?

De mes propres expériences mais aussi et surtout de ce que je vois et j’entends. Je suis quelqu’un de sensible et dans mon travail d’interprète et d’auteur, ça s’est avéré être une grande qualité. Parce que le public veut se reconnaître dans une chanson. Et s’il ne le fait pas, il veut être touché par ce qu’il entend. C’est ainsi que j’ai mis au profit de mon métier ce qui pendant longtemps était un défaut pour moi.

 

12/ La question que nos lecteurs aimeraient te poser, es-tu un cœur à prendre ? 

Oh oui, malheureusement ou heureusement, je ne sais pas. Mais oui! Cordonnier toujours mal chaussé, il parait, (rire).

13/ Avec Warren, vous avez créé le label Um Music, c’est également lui qui t’a fait connaitre du grand public avec le titre « Ancrée à ton port », pourrais-tu nous en dire plus sur cette relation ?

C’est mon mentor, mon binôme, mon ami, mon frère. C’est quelqu’un qui est habité par sa musique et qui transmet son génie musical au travers de ses titres et pour toutes ces raisons je l’aime énormément. On se connaît depuis 12 ans maintenant et je pense que c’est l’une des personnes que je connais le mieux.  Quand on travaille ensemble, il y a une alchimie . Et c’est pour cela qu’à l’époque, il nous a semblé normal de créer UMM ensemble.

 

14/  Quelle est ta vision sur la scène zouk actuelle ?

Je pense que le Zouk n’a jamais été aussi bien représenté.  Nous avons des chanteurs et chanteuses de tous horizons et de cultures musicales autres que celle-ci. Néanmoins, je pense que dans la musique il y a des cycles et que pour l’instant ce genre musical est au creux de la vague.  Pourquoi ? Je ne sais pas mais si on est Zouk addict, on le reste, c’est sûr.

15/ Y’a-t-il un artiste en particulier avec qui tu souhaiterais collaborer ?

Énormément d’artistes, vraiment ! Mais ça vous le verrez en images et/ou vous l’entendrez en radio, si Dieu veut.

16/ Un dernier mot pour les lecteurs de l’antillais.net

Gros bisous à vous. Bonne année, santé, prospérité et amour.

★★★★
★★★
★★

Suivez son actualité sur :

Facebook : Fanny J OFFICIEL
Instagram : fannyjofficiel
Twitter : OfficielFannyJ

★★★
★★

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.58.22

TELECHARGER
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.