proverbe antillais o

« O lyé ou véyé zafè a moun, véyé kochon i adan jaden aw. »
Plutôt que de t’occuper des affaires des autres surveille le cochon qui est dans ton jardin..
( Au lieu de t’occuper de la paille qui est dans l’œil de ton voisin, occupe toi de la poutre qui est dans le tien. )

« Ou vwè-y i blan, ou konpwann sé lèt. »
Tu l’as vu blanc et tu as cru que c’était du lait.
( Méfiez-vous des apparences. )

« On bandi pa ka mò si kuch ay. »
Un casse-cou ne meurt pas dans son lit.

« On bayè ni dé bò. »
Une barrière a deux bords.
( Toute chose a ses limites. )

« On chyen ni on sèl mèt. »
Un chien n’a qu’un seul maître.
( On ne peut servir deux maîtres. )

« On men ka lavé lòt ».
Une main lave l’autre.
( Il faut s’entraider. )

« On fanm sé on chatengn, on nonm sé fouyapen. »
( Toute femme est comme une châtaigne, tout homme comme un fruit-à-pain. )
[NB : la femme se relève de ses chutes comme la châtaigne tombée à terre pousse, l’homme ne s’en relève pas comme le fruit-à-pain tombé qui pourrit]

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.