Publicités

PROVERBE ANTILLAIS « S »

« Sa mèl ka di an pié bwa, sé pa sa i ka di atè. »
Ce que le merle dit dans l’arbre, ce n’est pas ce qu’il dit à terre.
( On adapte son discours aux circonstances, au contexte. )

« Sa  chat’ konnèt, sé sa i ka montré pitit ay. »
Ce que sait la chatte, elle l’apprend à ses petits.
( Les parents font bénéficier leurs enfants de leur expérience. )

« San pa ka sòti an wòch. »
Le sang ne jaillit pas des pierres.
( À l’impossible nul n’est tenu. )

« Sé dèyè bwa i ni bwa. »
Derrière l’arbre, il y a encore la forêt.
( Tu n’as pas fini d’en voir. )

« Sé jou babyé ou konnèt kaché. »
C’est par un jour de dispute qu’on connait les secrets.
( Jour de colère, jour de vérité. )

« Sé lè lapli ka tonbé, chyen ka sonjé fo i fè nich ay. »
C’est chaque fois qu’il pleut que le chien pense à faire sa niche.
( Ne soyons pas imprévoyants. )

« Sourit i ni onsèl tou, sé sourit i pé ké viv. »
La souris qui n’a qu’un trou dans sa cachette ne peut vivre.
( Il vaut mieux avoir plusieurs cordes à son arc. )

Publicités

TOONS Viandy

On a la même passion, mais pas le même job

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :