Publicités

GOLDN.B : « MES INFLUENCES FORMENT UN LARGE ÉVENTAIL ! »

La Guyane terre de talents ! Goldn.B débarque sous le feu des projecteurs et entend bien apporter sa touche personnelle dans l’industrie musicale. Rencontre avec cette prometteuse artiste à la personnalité attachante.

1/ Bonjour Goldn.B ! Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Hello, c’est Goldn.B, j’ai 19 ans et je suis étudiante en comptabilité Gestion.
Je vis en région parisienne depuis un peu plus d’un an, mais je suis originaire de la Guyane française et de la Guadeloupe.

2/ Plutôt original ton blaze. Peux-tu nous raconter son histoire ?

Mon nom d’artiste, c’est premièrement un clin d’œil à mon pays natal (la Guyane française), ou l’or est un métal très prisé. Ensuite, les caractéristiques de ce métal sont semblables à celles de ma voix : Malléable car prend la forme souhaité, dense car renferme beaucoup d’éléments (mes émotions, mon histoire personnelle…), etc. Le « B » quant à lui vient de mes initiales.

3/ Quelles sont tes influences musicales ?

Alors là… c’est très compliqué d’avoir une réponse précise. J’écoute
énormément d’artistes de style différents. Je n’ai pas de « modèle » en
particulier. Mes influences forment un large éventail. Pour vous donner une idée, mon réveil est un son de Ken Vybz, en allant en cours, dans le métro, je peux écouter Damso, Kalash, Shensea, Koffee, Popcaan, Ninho et j’en passe. Le soir, moment de détente avec Ella Mai, Alicia Keys, Diam’s ou encore Rihanna. Ah oui le dimanche c’est KASSAV pour perpétuer la tradition ! (Ahaha) Tous ces artistes qui rythment mon quotidien m’influencent d’une manière ou d’une autre.

 4/ Qui sont les membres du staff qui t’entourent ? 

Je travaille plutôt de manière indépendante, avec l’aide tout de même de l’équipe Rebel mindz et plus particulièrement Pandy, qui s’est beaucoup investi sur mes projets. J’ai également eu l’occasion de travailler avec diverses équipes, notamment pour le single « Fight Ova Man », telles que Az Sound, Stereo Sonic, Le studio Cayenne, Cleefson pictures, little dreamer, MRS picx ainsi que Noémie Lordelot que je big up au passage.

5/ Tu es chanteuse, mais écris-tu tes textes, composes-tu tes chansons ou
autres ?

Tu es chanteuse, mais écris-tu tes textes, composes-tu tes chansons ou autres ? Effectivement, j’écris moi-même mes textes et je compose seule mes mélodies.

6/ Ton titre « Fight Ova Man » cumule plus de 500 000 vues sur You Tube. T’attendais-tu à un tel succès ?

Pas du tout ! j’ai pris beaucoup de temps à réaliser ce qu’il était en train de se passer, surtout qu’à la base je ne regardais jamais les chiffres. Ce fut une très belle surprise, d’autant pour un premier single. Mes débuts musicaux n’ont pas du tout été faciles. Ça représente pour moi la récompense de tout le travail et les nuits blanches effectués en parallèle de mes études, toutes les difficultés rencontrées, ainsi que tout le chemin parcouru pour enfin faire de la musique. Ce n’est cependant pour moi que le début. Le travail ne fait que commencer et j’espère que le meilleur reste à venir.

7/ As-tu des anecdotes à nous donner autour du tournage du clip ?

Il y en a un tas ! (rires) en voici quelques-unes :

  • La veille du tournage : La veille du tournage, Ken Vybz et moi avons passé une nuit blanche au studio, à écrire et enregistrer de nouveaux sons (Affaire à suivre…) 😉

     

  • La scène du micro : Cette scène me fait rire à chaque fois que je regarde le clip. Elle a été tournée en dernière. Il faisait nuit, très froid et tout le monde commençait à être fatigué. Le réalisateur (Tony Nch) nous donnait les indications à suivre, mais Kenny et moi n’entendions rien car la musique était trop forte ; donc nous faisions n’importe quoi et nous rigolions à chaque fois. Cela explique mon départ accéléré à la fin du clip (Tony criait « Partez !!! ») Mdr !

 8/ Y a-t-il un artiste en particulier avec qui tu souhaiterais collaborer ?

Oula… On verra en fonction des propositions.

9/ Quels sont tes projets à venir ? Nous voulons des scoops.

Concernant mes projets à venir, le public risque d’être parfois étonné lorsqu’il découvrira certains de mes morceaux. Je dispose de tout un panel musical et je n’ai pas l’intention de me « brider » au niveau artistique pour ne faire qu’un style de musique. J’espère que mon public adhèrera et me suivra dans cette démarche.

10/ Quel serait ton mot de la fin ?

Mon mot de la fin ? Je pense qu’il faut toujours croire en ses rêves et ne pas laisser les gens, ou les mauvaises expériences nous détourner de nos objectifs. Tout est possible dès qu’on y croit et qu’on s’en donne les moyens.

★★★
★★

goldnb ft. ken vybz - fight ova man

TÉLÉCHARGER

 

Publicités

TOONS Viandy

On a la même passion, mais pas le même job

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :